Lorsque Jean Claude Bosmel s’installe à Tahiti dans les années 60, il filme le Tahiti d’alors et notamment les festivités du Juillet. Si la plupart des films de ce réalisateur-chef opérateur ont été détruits lors d’une inondation, « Tiurai 1966 » a été sauvé des eaux. Copie originale sur film inversible, les images de ce documentaire musical sont d’une étonnante qualité. Fonds Bosmel.