TIARE_TAHITI_CHARLEY_MAUUTIARE_TAHITI_ANDRE_ET_TEURA









Charley Mauu est né en 1918 à Tahiti. C'est en 1937, que Charley commence sa carrière grâce à sa rencontre avec Harry Chapman qui le fait jouer dans "L'île de corail". Harry le guide tout au long de ces années. Plus tard Charley fait son entrée à Hollywood et tourne le film "Chanson Païenne", une série "Tarzan" et "Tematangi". Il y devient célèbre aux côtés de nombreuses stars comme Yvonne de Carlo, Rock Hudson, John Hall. Côté musique, Mickey Goldsen le publie aux USA et Yves Roche à Tahiti. Jusqu'à l'âge de 72 ans, la vie de Charley Mauu aura été un véritable conte de fée.
(Extrait du site : http://www.tahiti-postoffice.com)

Filmographie sous le nom de Charles Mauu: Annie get your guns (1950), Pagan love song (1950), Road to Bali (1952), Hallmark Hall of Fame (TV) dans l’épisode Moby Dick (1954), Kismet (1955), Hell ship mutiny (1957), The Stowaway – Le passager clandestin (1958), Odissea nuda (1961).

Le premier film provient du fond Guilbert. L’ICA a retrouvé une bobine complète de rushes mettant en scène Charley Mauu dans les paysages magnifiques de la Presqu’île. Ces images étaient non montées, mais suivaient un plan de tournage précis laissant transparaître le découpage de la séquence. L’ICA a donc monté le film en respectant les unités de lieu et l’action. Particularité de ce court film, il a été tourné en 16mm anamorphosé noir et blanc, au format cinémascope. Il est illustré musicalement de chansons extraites du CD « Tahiti Matamua – Charley Mauu » aux éditions Manuiti (Ref : MAN65053).

Le deuxième film est un moyen métrage tourné en 1957 par Leonard Clairmont avec Teura Teuira (qui deviendra Teura Bauwens, première Miss Tahiti), André Ahnne et Chief Mauu Ariiteuira (Charley Mauu). Ce film provient du fonds Eddie Lund (qui a signé la B.O. de Tiare Tahiti) remis il y quelques mois à l’ICA par son gendre.

L’Américain, d’origine suédoise, Léonard Clairmont est également l’auteur du livre « Croisière dans les îles des mers du Sud «  publié en 1957 et d’un dictionnaire « anglais-tahitien » (1958) destiné aux étudiants et aux touristes, et écrit en collaboration avec Manu Ariiteuira Teriitahi, chef de Papeari. (source : Bibliographie de Tahiti, Patrick O’Reilly et Edouard Reitman).

Fonds Guilbert & Eddie Lund - Collection ICA.