A la fin des années 80 plusieurs établissements (OTAC, FEI & OPATTI) s’associent pour produire une série documentaire intitulée « Polynésie sauvage ». Dominique Arnaud et sa société de production « Hitimarama Films » assurent la production exécutive du projet. Léon Taerea réalise les trois films dans trois archipels différents : Marquises, terre des hommes ; Les oranges sauvages de Tahiti et Week-end à Arutua. La mise en image des trois films est signée Dominique Arnaud, Harris Aunoa et Léon Taerea. Les textes sont dits par Gérard Rinaldi. Ces trois documentaires proviennent du Fonds TFTN.

TERRE_DES_HOMMES_VIEUX36

Le premier film nous invite à découvrir les Marquises, de magnifiques vallées préservées du temps, où les hommes s’adonnent à la chasse avec passion. Le film nous entraîne à Ua Pou pour une chasse au cochon sauvage mémorable. Les commentaires sont signés G. Salmon.

LES_ORANGES_SAUVAGES_PORTEUR_copie28

Le second film nous emmène à Punaauia, dans la vallée de la Punaruu, sur les hauts plateaux de Tamanu pour une cueillette aux oranges sauvages. Les commentaires du film sont signés Mylène Hardy (Raveino) et Claude Marere.

Dans le troisième film, le décor change, les vallées laissent la place aux lagons et aux fonds sous-marins. Ce film se déroule aux Tuamotu sur l’atoll de Arutua. Notre guide est Jean Tapu (Champion du monde de chasse sous-marine en 1966). On y découvre la vie calme des atolls, rythmée par l’arrivée des bateaux et la pêche. Jean Tapu nous emmène également sous l’eau dans une partie de chasse sous-marine haletante. Les commentaires sont signés Mylène Hardy (Raveino).