Pierre & Collette Landry au tout début des années 50, parcourent la Polynésie caméra au poing. Pierre Landry filme Tahiti, Moorea et les îles Sous-le-Vent. Présents lors du Tiurai 1951, ils enregistrent les nombreux groupes de chant et danse venus des districts et des îles plus lointaines pour participer aux concours. Ces enregistrements seront édités sous la forme de 78 tours notamment chez l’éditeur phonographique Philips. Le film « Album de voyage » est un remontage de ces images, associé aux enregistrements sonores. Réalisé en 1986 par Colette Landry pour le compte de RFO, « Album de voyage » sera diffusé sur FR3 en octobre de la même année. Elle y raconte le voyage qu'ils effectuèrent en Polynésie française en 1951.

ALBUM_LANDRY_s5  ALBUM_LANDRY_s6  ALBUM_LANDRY_s4

Les programmes de télévision de l’époque présentent ainsi ce document : « Le commentaire, presque "hyperréaliste", confère un aspect quasiment ethnographique à ce document. Il faut noter également que la Polynésie de 1951 est encore, dans une large mesure, celle qu'ont connue Pierre Loti, Gauguin ou Alain Gerbault ; il s'agit donc d'un document tout à fait exceptionnel, dans la lignée des films "ethnographiques réalistes" des années 1930-50. »Principales séquences du film : l’arrivée à Tahiti à bord du Sagittaire, Papeete, l’animation dans les rues, les petits métiers, le palais de la reine Pomare où siège le gouvernement, Radio Tahiti, le Musée de Papeete, les routes en soupe de corail, les panoramas sur les hauteurs de l’île, le district de Faa’a bien avant l’implantation de l’aéroport, les fare tahitiens, la sortie de l'office, un trajet en hydravion vers les Iles Sous-le-vent, Raiatea, les goélettes chargées de passagers; l’arrivée à Huahine, le chargement des sacs de coprah, le lagon de Bora-Bora, les pirogues à voile, une plantation de café, la tombe d’Alain Gerbault et les matchs de football, la pêche aux requins, la confection de plats et d'assiettes en fibre d'arbres, la préparation de repas avec noix de coco grillée et poissons, la préparation des fêtes du 14 juillet, les répétitions de danses, les courses de pirogues, les défilés militaires, scouts, d’associations sportives, les sports maohi, les danses avec notamment Germaine de Bora Bora, le départ du Sagittaire pour la Métropole, les habitants sont massés sur le port pour les adieux.

Fonds INA.